Dans la maison du bien-être : le potager s’impose comme une évidence

Dans la maison du bien-être : le potager s’impose comme une évidence

Dans mon imaginaire, un potager était un projet à la fois très lointain et séduisant.

Puis quand on a décidé d’ouvrir la maison à des intervenants extérieurs et leur groupe, je le suis lancée dans cette aventure. Pendant, le 1er confinement, comme beaucoup, j’ai commencé à regarder de nombreuses vidéos de potager sur YouTube. En janvier dernier, les barrières du potager en palettes, 100% recyclées, ont été dressées. En forme de grand rectangle de 25 m2, le plan du potager est dessiné avec une allée centrale qui dessert trois bandes de chaque côté.

Une fois le contour délimité, mon attention a été sur la terre.

Heureusement, elle était plutôt bonne, colonisée par de nombreux lombrics heureux et assez argileuse. Un passage obligé à la grelinette sur toute la surface du potager a permis d’affiner la texture de la terre. Ensuite nous l’avons complété avec quelques amendements à base de compost, de broyats de branches d’arbres, de tontes et de pailles. Une fois enrichie, la terre est prête à accueillir les plants et les fleurs.

L’histoire des plants a été une longue aventure. De multiples variétés de tomates, d’aubergines, de courgettes, du melon, des haricots, des carottes, des oignons et aussi des fleurs, des œillets d’inde, des cosmos, des clématites et des liserons ont constituées ce premier essai de semis. Pour mieux comprendre cette étape décisive, je vous laisse découvrir la vidéo de mon amie Letitia qui, à cette occasion, m’a suivi une journée entière : https://www.youtube.com/watch?v=CWuFkbBhTpA

Le temps beau et chaud n’étant pas au rendez-vous cette année, les graines semées en mars dernier n’ont pas tous donné des plants suffisamment grands et forts ! Très vexant…

La plantation a été programmée après les saints de glace -le dimanche 16 mai- précisément.  Le grand jour ! La nurserie des plants s’est tout à coup transformée en jardin pour enfants ! Découvrez le résultat  grâce à ce petit film vidéo captée à ce moment-là :  https://www.instagram.com/p/CPGv1rwiH5M/

Une fois plantée, tous ces petits plants ont besoin d’être arrosés pour bien grandir. Le système d’arrosage de goutte à goutte a été installé dans la foulée pour assurer une bonne hydratation du sol matin et soir.

Aujourd’hui, on observe les plants qui grandissent bien, de ceux qui ne sont pas encore décidés… De belles journées ensoleillées arrivent à Lavergne. Fort à parier que le potager nous révèle encore de belles surprises. A suivre donc dans ces pages…

Comments are closed.